Louis.TROUCHE

Le chemin des Piochs a soudainement d’étranges humeurs ! Voilà qu’il se met à inonder les magasins du chemin de Villeveyrac. Fait sans précédent. Aurait-il était l’objet de tripatouillages singuliers qui lui feraient désormais emprunter un autre cheminement pour évacuer ses eaux de pluie ? On ne commande à la nature quand obéissant à ses lois. Nos papets étaient sans aucun doute imprégnés de ce précepte. Le tracé du chemin des Piochs en est l’illustration : il permettait d’accéder aux vignes et en cas de fortes pluies il canalisait l’eau vers le chemin d’Antonègre.

J’en ai un souvenir encore vivace. J’avais une douzaine d’années. Nous habitions depuis peu à l’actuel numéro 110 du Cami de Villamanda. J’avais, comme souvent, traversé la vigne qui prolongeait la maison et ouvert la porte métallique d’accès au chemin des Piochs. Le ciel était menaçant. En courant, j’arrivai à son extrémité en même temps qu’éclatait l’orage accompagné d’éclairs et de tonnerres. Je détalai fissa… ça vira au déluge dans la partie encaissée du chemin qui s’était transformé en petit torrent. Au fond, la maison de Léon et Rosalie orientait le flot vers la rivière. Je saisis la poignée de la porte quasiment au vol. J’étais dans la vigne… ouf ! Je pressentais un retour à la maison tout aussi orageux et ça n’a pas loupé…

De quel droit certains se sont arrogé le droit de… tripatouiller ! allant même jusqu’à ériger un mur bouchant l’entrée du chemin et un autre camouflant notre porte métallique interdisant donc l’accès au même chemin ?

Ignoraient-ils qu’il s’agissait d’un chemin d’exploitation ?

Ignoraient-ils que le grand-père de Jacques Anterrieu avait acheté un coin de vigne avec son pécule de la guerre de 14-18 et que le chemin des Piochs était compris dans la vente ?

Savaient-ils que ce chemin est le seul accès à d’autres terres agricoles ?

A l’heure où se précise l’inquiétante dérégulation climatique et la non moins préoccupante évolution démographique n’est-il pas impératif de préserver les terres nourricières en lieu et place de bétonnages systématiques dont on voit les effets catastrophiques et pas seulement sur la Côte d’Azur…

Qu’en penseraient nos papets s’ils voyaient tout ça ?

Louis.TROUCHE

LE CHEMIN DES PIOCHS !

Ont’es ?

Qu’es aquò ?

On peut remarquer aisément sur les premières photos ci-dessous que jusqu’au milieu des années 1960 nos anciens construisaient les maisons d’habitation uniquement en aval du chemin des Piochs et ce en pleine conscience de la géologie, de l’hydrologie de surface toutes deux millénaires des lieux, les volumes d’eau qui en descendent par temps de pluie n’étant pas piqué des hannetons.

Mais pourquoi ce chemin des Piochs semble ne plus remplir sa fonction géologique ?

Les éléments ci-dessous sont classés chronologiquement de 1960 à nos jours.

Entrée Nord Ouest du chemin d’exploitation des Piochs par le Cami d’Antonègre entre le numéro 17 et 19 à Montbazin (Source de la photo > Portail IGN 03/05/1960)
Entrée Nord Ouest du chemin d’exploitation des Piochs par le Cami d’Antonègre entre le numéro 17 et 19 à Montbazin (Source de la photo > Portail IGN 03/05/1960)
Entrée Nord Ouest du chemin d’exploitation des Piochs par le Cami d’Antonègre entre le numéro 17 et 19 à Montbazin (Source de la photo > Portail IGN année 1962)
Entrée Nord Ouest du chemin d’exploitation des Piochs par le Cami d’Antonègre entre le numéro 17 et 19 à Montbazin (Source de la photo > Portail IGN Géoportail année 1970)
Entrée Nord Ouest du chemin d’exploitation des Piochs par le Cami d’Antonègre entre le numéro 17 et 19 à Montbazin (Source Roland Palet année 1976)
Entrée Nord Ouest du chemin d’exploitation des Piochs par le Cami d’Antonègre entre le numéro 17 et 19 à Montbazin.

L’actualité du chemin des Piochs par temps d’orages!

Source GEOPORTAIL, les flèches bleues sont positionnées approximativement
Le village de Montbazin ne serait-il pas en contrebas de bassins versants ?

Le 23/10/2019

Pourquoi avons-nous des inondations sur l’avenue de Villeveyrac à Montbazin ?

La suite sur le fil d’actualité du chemin des Piochs ici

Je tenais à remercier ici, les personnes anonymes qui ont déposé dans ma boite aux lettres des éléments incontournables.

Durant toute ma période de recherche de témoignages, de vieilles photos, de vidéos… je laisserai mon site internet actif.
Vous pouvez me contacter et/ou m’adresser vos éléments sur ce mail louistrouche[@robase]laposte.net

Les rues de Montbazin ;

Les Salles à Montbazin, avenue de la gare à Montbazin, avenue de Cournonsec à Montbazin, avenue de Poussan à Montbazin, le puech redon à Montbazin, avenue de Villeveyrac à Montbazin, rue de la mairie à Montbazin, la davalade à Montbazin, place de l’église à Montbazin, cami de ribeaute à Montbazin, cami d’antonègre à Montbazin, rue du jeu de ballon à Montbazin, rue du forum à Montbazin, Cave coopérative à Montbazin, voie des romains à Montbazin, Quai de la vène à Montbazin, rue du colombier à Montbazin, rue du couvent à Montbazin, ancien chemin de Poussan, boulevard des Belges, rue des courbes à Montbazin, cami du cigalou à Montbazin, rue du jeu de Mail à Montbazin, Impasse Aldebert à Montbazin, rue de Valfalis à Montbazin, cami des Oliviers à Montbazin, cami des cresses à Montbazin, chemin du régantus à Montbazin, cami de Malakoff à Montbazin, cami des cistes à Montbazin, cami mas d’Arnaud à Montbazin, cami des oeillades à Montbazin, impasse des courbes à Montbazin, impasse des Colonnades à Montbazin, rue des aires à Montbazin, cami de la Trape à Montbazin, cami des Vignerons à Montbazin, cami du Martelet à Montbazin, cami de la Garelle à Montbazin, Cami du Fougasset à Montbazin,, cami des Pradinels à Montbazin, rue de la cure à Montbazin, rue coupe gambes, rue du Peyrou, rue Salinière à Montbazin, listes électorales municipales montbazin 2020, lotissement les trois Oliviers à Montbazin, cami de la Roque à Montbazin,

A visiter, à voir sur Montbazin ;

Les avenasses à Montbazin, Sainte Colombe à Montbazin, les Costes à Montbazin, Mas d’Arnaud à Montbazin, le champs des filles à Montbazin, la Ribeaute à Montbazin, les moulières à Montbazin, mas Thérèse à Montbazin, les tuilières à Montbazin, le Chalet à Montbazin, Jufet à Montbazin, Le moulin de Juffet à Montbazin, les près à Montbazin, le château d’eau à Montbazin, la Vène à Montbazin, Pont de l’Avène à Montbazin, les arênes à Montbazin, l’anciennes voie romaine à Montbazin, Roubieu à Montbazin, les Nichettes à Montbazin, Prat de jordy à Montbazin, Saint Peyre à Montbazin, bergerie du chateau vert à Montbazin, la source de l’avène à Montbazin, le pioch redon à Montbazin, la garrigue plane à Montbazin, les agas à Montbazin, la bergerie à Montbazin…